30 septembre 2013

JEAN TEULE : MANGEZ-LE SI VOUS VOULEZ

mangez_le_si_vous_voulez

Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Pourquoi une telle horreur est-elle possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare ? Ce calvaire raconté étape par étape constitue l'une des anecdotes les plus honteuses de l'histoire du XIXe siècle en France..

Decite.fr

---

Je ne devrais pas utiliser ce mot mais j'ai "dévoré" ce livre en une soirée ! Ce livre commence gentiment et à partir du 3eme chapitre tout s'accelère ; La tension est palpable à chaque ligne ; on se dit que cela n'est as possible, que quelqu'un va intervenir et ... rien ! Certains passages sont durs, terribles, monstrueux ! Que s'est-il passait ! Quelle folie !!!!!
Un auteur que j'ai découvert pendant ces vacances avec "Le magasin des suicides", puis "Charly9" et "Verlaine". J'apprécie son écriture et son style. Les histoires sont centrés sur les personnages principaux et on ne se noie pas dans un flot de dates et des personnages annexes.
Un livre que je recommande, un auteur qu'il faut découvrir ;o)
Un conseil : Ne commencez peut etre pas par celui ci ;o))) vous risquez de vous dire que Teulé écrit des monstruosités humaines ;

---

Présentation : Broché
Date de parution :  02/09/10
Editeur : POCKET
ISBN :  978-2-266-19846-2
Nb. de pages : 114 pages

Posté par vividudu à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


JEAN TEULE : O VERLAINE

OVERLAINE

Alcoolique phénoménal, amant frénétique et désordonné, bigame maltraité par ses deux compagnes, Paul Verlaine oscilla jusqu'au tombeau entre l'ignoble et le sublime. C'est à la toute fin de sa vie, au moment de la pire déchéance morale et matérielle, au moment où les gloires de l'époque l'accablaient de leur mépris, qu'une soudaine vague de sympathie naquit en sa faveur parmi les étudiants et la jeunesse du Quartier latin. En quelques semaines, il devint leur idole. Fol amoureux de ce personnage magnifique et terrifiant, Jean Teulé a choisi de raconter cette période extravagante à travers le regard du jeune Henri-Albert Cornuty - un adolescent de Béziers qui monta à pied à Paris dans le seul but de rencontrer Verlaine.

Decite.fr

---

J'avais une image des poètes douce et romantique. Ce livre qui aborde la fin de vie de Verlaine nous montre une totale autre image : débradé, débravé, ivrogne, malheureux, malade ... Verlaine est udécrit comme un personnage aimant l'alcool, les aventures amoureuses quelque soit le/la partenaire ...

L'image douce et romantique ne l'est plus ... Malgré tout, Teulé a su intégré les poèmes de Verlaine et on ne peut aimer ces poèmes écrits dans la douleur, la pression qui se dit amoureuse ; L'argent est au coeur de tout ! L'amour est difficile, la jalousie de ces 2 amantes est féroce !

Un livre où l'on s'attache à ce Verlaine qui parait désabusé, fatigué et qui n'a qu'une seule envie : profitez des plaisirs de la vie !

---

Présentation : Broché
Date de parution :  02/02/06
Editeur : POCKET
ISBN :  978-2-266-15730-2
Nb. de pages : 337 pages

Posté par vividudu à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2013

CAROLE MARTINEZ : DU DOMAINE DES MURMURES

domaine_murmures

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire 'oui' : elle veut faire respecter son voeu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe...
Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l'entraînera jusqu'en Terre sainte. Carole Martinez donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe.
Elle nous emporte dans son univers si singulier, rêveur et cruel, plein d'une sensualité prenante..

Decite.fr

---

Très jolie histoire où on suit Esclarmonde dans sa réclusion volontaire avec une fenestelle pour seul lien avec le monde exterieur ;  Il se passe plein d'évènements qui viennent pimenter sa vie de recluse. Esclarmonde réussit à imposer sa volonté aux autres, beaucoup plus que si elle était libre de ses mouvements. Son corps est entravé par les murs mais son esprit est libre de voyager. De nombreux passages très touchants nous montrent également la détresse de cette femme qui a préféré être emmurée au lieu d'être une femme soumise et violantée par son promis.

Deuxième prix des lycéens que je lis et je ne suis pas déçue ; Une belle découverte que celle de cette auteure et je pense que je vais lire son premier roman assez rapidement.

---

Présentation : Broché
Date de parution :  28/02/13
Editeur : FOLIO
ISBN :  978-2-07-045049-7
Nb. de pages : 225 pages

Posté par vividudu à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2013

MICHEL PEYRAMAURE : L'AUBERGE ROUGE

l_auberge_rouge

Complètement isolée dans la lande des Cévennes, une longue bâtisse grise, tassée sur ses secrets : le fameux coupe-gorge de Peyrebeille, " L'Auberge rouge ". 2 octobre 1833 : trois têtes tombent sous le couperet de la guillotine. Justice est faite. Les assassins viennent de payer enfin leurs horribles forfaits : une cinquantaine de meurtres, plus sanguinaires les uns que les autres. Et pourtant... En refermant ce livre, on ne peut s'empêcher de se demander si cette triple exécution n'a pas finalement été la plus grande erreur judiciaire du XIXe siècle. En suivant au plus près les témoignages rapportés par des chroniqueurs de l'époque, à défaut de pouvoir s'en remettre aux archives du procès, mystérieusement disparues, Michel Peyramaure réanime avec conviction et originalité les fragments figés de cet énigmatique puzzle.

Decite.fr

---

Une histoire d'époque à donner froid dans le dos !!!!!!

Je connais cette histoire depuis très longtemps, j'ai vu le superbe film avec Fernandel plus d'une fois mais je n'avais jamais lu le livre. Voilà chose faite !

Année 1830 : Peyrebeille (Ardèche) : petit hameau perdu où s'arretent les voyageurs lorsque la nuit arrive ; La peur des brigands, la misère, la vie dure et le temps d'hiver souvent très froid, l'auberge est un endroit sur .... ou pas !

Les villageois, souvent jaloux par la forture faite des aubergistes, ont très vite fait de la famille Martin des coupables sanguinaires et la guillotine a fait son devoir de justice. Leur crime ? Le couple Martin et leur valet assassinent leurs hôtes pour les détrousser, avant d'enterrer leurs corps dans le jardin.

Pourtant, à la lecture de ce livre on peut se demander si les Martin étaient coupables. Le procès ne repose que sur des souvenirs, des témoignages rapportés et des rumeurs : Des parfaits assassins.

Ce livre nous replonge dans un énigmatique fait divers de l’histoire judiciaire, mais les Martin étaient-ils vraiment coupables ?!!

---

Présentation : Broché
Date de parution :  03/07/03
Editeur : POCKET
ISBN :  978-2-266-11907-9
Nb. de pages : 284 pages

Posté par vividudu à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,